Dernières blagues

Un petit vieux de 95 ans. Un journaliste venu l'interroger :

- "Hé bien, mon brave monsieur, quel est le secret de votre longévité ?"
- "J'ai une vie bien réglée, moi monsieur. Le matin, à 6 h 00, je fais pipi. Vers 06 h 30, je fais caca."
- "Ha bon ? et ensuite ?"
- "Ben ensuite... je me lève."

- Bonjour, avez-vous amené au zoo le pingouin que vous avez trouvé dans la rue?

- Oui, il a bien aimé, mais aujourd'hui on va au cinéma.

- Allô Police ! Je viens d'écraser un poulet. Que dois-je faire ?

- Et bien , plumez-le et faites-le cuire à thermostat 6.
- Ah bon ! Et qu'est-ce que je fais de la moto ?

Je réponds à votre lettre dans laquelle vous demandez des détails concernant ma déclaration que l'accident a eu lieu parce que je travaillais seul.

Je suis maçon comme vous savez.

Le jour de l'accident, je travaillais au 5eme étage d'un bâtiment.

Au moment de débaucher, il restait environ 250 kg de briques, qui devraient être redescendues.

Plutôt que de les descendre a la main par la cage d'escalier, J'ai employé la poulie a laquelle j'avais accroché un grand bac. La poulie était fixée au 6eme étage. Je suis descendu pour fixer la corde au sol, puis je suis remonté et j'ai rempli le bac de briques. Puis je suis redescendu, et j'ai défait la corde prudemment pour que la charge de 250 kg descende doucement.

Je pèse 67 kilos. A mon grand étonnement je fus soulevé avec un choc. Je n'eus pas la présence d'esprit de lâcher la corde. Inutile de préciser que mon ascension fut foudroyante.

Vers le 3ème étage je rencontrai le bac de plein fouet, ce qui explique la blessure au crâne et la clavicule cassée. J'ai continué à m'élever a toute vitesse jusqu'au moment ou le bac a touché le sol.

Par le choc, le fond du bac se détacha et sans briques celui-ci ne pèse plus que 25 kg. Comme je suis beaucoup plus lourd, je suis redescendu a vive allure.

Vers le 3ème étage je rencontrai à nouveau le bac qui remontait en sen inverse, ce qui explique les dégâts au bas du ventre et la cheville fracturée. Cet incident a mi-parcours eut pour effet de freiner légèrement ma course, grâce a quoi je ne me suis cassé que deux vertèbres en tombant sur le tas de briques.

Malheureusement, je dois ajouter que lorsque je me retrouvais couché sur les briques, immobilisé par la douleur, je n'eus pas la présence d'esprit de toujours tenir la corde. L'ayant lâchée, le bac, amorça une nouvelle descente a haute vitesse et tombe sur mes jambes. J'ai donc eu celles-ci cassées aussi.

J'espère vous avoir suffisamment éclairé sur les détails de l'accident et

j'attends respectueusement votre réaction.

lle envoie un sms a son mari:

si tu dors envoie moi tes reves! si tu ris envoie moi tes sourires !si tu pleures envoie moi tes larmes!
il lui repond :
mon amour, je suis entrain de chier ...je t'envoie quelque chose?

Un juif et un chinois sont calmement aussi sur un banc dans un parc.

Soudain, le Juif se lève et passe derrière le chinois et lui fout une de ces taloche derrière la tête.
- Ça, dit-il, c'est pour l'attaque de Pearl Harbour.
Et le chinois de répondre : -- Oui mais Pearl Harbour, c'était les Japonais!?
Le Juif : - Chinois, Japonais, c'est la même affaire...
Le Juif retourne tranquillement s'asseoir. Alors le chinois s'approche derrière
le Juif et lui fout une de ces taloche derrière la tête.
- Ça, dit-il, c'est pour avoir coulé le Titanic.
Et le Juif de répondre : Mais le Titanic, c'est un iceberg qui l'a coulé!?
Le Chinois : Iceberg, Goldberg, Greenberg, c'est la même affaire...

Je faisais mes courses avec ma femme et je ne la trouvais plus quand j'ai vu cette femme.

Je lui ai dit:
- j'ai perdu ma femme, je peux discuter avec vous ?
Elle m'a dit:
- Oui, mais en quoi ça vous aidera à la retrouver ?
J'ai dit:
- Vous verrez, elle sera là dans 30 secondes.